Economie résidentielle : atouts et risques

L'économie résidentielle est le vecteur d'une attractivité retrouvée des zones rurales. Je me suis interrogé sur la soutenabilité de l'économie résidentielle (opportunités présentées par l’étalement résidentiel mais aussi risques environnementaux et limites économiques et sociales de "l’économie résidentielle").

J'ai souligné la nécessité de ne pas enfermer le rural dans le résidentiel et de marcher sur ses deux jambes, en recherchant les possibilités d'articulation entre l'économie productive et l'économie résidentielle (relocalisations, circuits courts…), et les perspectives offertes par les tendances émergentes d'entreprises suivant la localisation des ménages, sachant que les territoires sont inégalement dotés en aménités attractives et en capacité d'organisation (Doré, 2009).

Doré G., 2009, " Attractivité retrouvée des zones rurales : atouts et risques de l’économie résidentielle ", Revue Pour, n°199, février,

http://www.cairn.info/revue-pour-2008-4-page-60.htm

Ajouter un commentaire

 
×